Compte-rendus de nos activités

Conférence sur les bornes milliaires

 

Les bornes milliaires

Borne milliaire de PradonsFrancis Pailler nous a proposé de parcourir le territoire des Helviens dont Alba était la capitale (inscrit Alb sur les bornes milliaires) et plus particulièrement la voie d’Antonin (voir carte ci-jointe).

Toutes les voies romaines rayonnaient depuis Alba et les indications de distance partaient de la capitale.
Les inscriptions sur les bornes indiquaient aussi le nom de l’empereur romain qui les avait fait dresser et le plus souvent à sa gloire.
Erigées sur les voies les plus importantes, ces bornes sont l’équivalent de nos bornes kilométriques. Ce sont des colonnes de pierre cylindriques hautes de 1,5 m à 3 m. Elles étaient installées le long des voies tous les 1000 pas romains, d’où leur nom, soit un peu moins de 1,5 km.
Avec toute sa passion et sa grande connaissance, le conférencier nous a fait longer la voie d’Antonin qui allait de Cruas à Alba puis à Barjac. On peut dater ces bornes de 150 ans après JC. Il reste encore 14 bornes retrouvées en plus ou moins bon état et rarement in situ. Les retrouver a été un travail de longue haleine pour le conférencier. Seules les deux bornes qui étaient surmontées d’une croix, dont celle de Pradons, ont été épargnées par les vicissitudes du temps et les négligences des hommes.
Le conférencier nous a également fait remonter dans le temps, en 52 avant JC au moment des conquêtes de César et d’Alésia (pas de bornes retrouvées de cette époque).
La carte (ci-jointe) nous propose les trois itinéraires possibles que ce dernier a pu emprunter pour combattre Vercingétorix chez les Arvernes.
Pour les curieux de cette période, vous trouverez sur notre site ce passage de la guerre des gaules, en français et en latin.
Il a été aussi question de bornes plus tardives avec une inscription en hommage l’empereur Constantin… Le sujet est infini.
Cette conférence est un préambule à la visite du MUSEAL d’Alba que Dolmens et Patrimoine organise au printemps.
Consultez notre site régulièrement, vous trouverez des dossiers sur « les Romains chez les Helviens » pour commencer à vous plonger dans cette période de notre histoire.

Tous nos remerciements à Francis Paillier pour la qualité de sa conférence et sa disponibilité pour répondre aux nombreuses questions de l’assistance.

 

 


L’héritage toxique de la Grande Guerre

 


Opération LA BEAUME PROPRE 2018

 


La résurgence du Tégoul

Voici la résurgence en forme de chaudron (Pairôu) du Tégoul à Pléoux au bout de la plaine de Beaulieu-Berrias. La première photo a été prise en juin et les deux autres en juillet.

Elle est alimenté par un siphon qui doit être amorcé et qui est en relation avec le régime hydrologique de la Claysse et la Cocallière, alors que la source de Régourdet au Rouret, comme la Font-Vive, coule toute l’année, même en période de canicule et sècheresse.

André Tourel

La résurgence du Tégoul La résurgence du Tégoul La résurgence du Tégoul La résurgence du Tégoul

 


Le chemin des dolmens

 

 

• Voir aussi cet article de Le Point concernant les dolmens ardéchois.

 


Rapport d’activité 2018

 

Rapport Activité 2018

 


 

A.G. 2018

 

AG2018

 


 

 

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont clos.